Accueil Économie Finances

Pierre-Yves Jeholet: «Francorchamps, c’est 18 millions d’euros pour la Belgique par an»

Pour le nouveau ministre wallon de l’Économie, la rentrée reste difficile avec des dossiers tels que Publifin, la crise politique et la situation économique en Wallonie.

Temps de lecture: 2 min

Le nouveau ministre wallon de l’Économie a commenté les récentes révélations dans la presse concernant le gouffre financier que représente le Grand Prix de Spa-Francorchamps. Selon Pierre-Yves Jeholet (MR), la célèbre compétition de F1 engendre des bénéfices importants sur le long terme en Wallonie et en Belgique. Au micro de Bel-Rtl, il explique : « Il faut mettre en parallèle le coût pour le contribuable et les retombées sur l’économie et l’emploi en Wallonie. Le Grand Prix, c’est 11 millions d’euros pour la Wallonie et 18 millions d’euros pour la Belgique par an. En politique, il faut avoir le courage d’analyser tous les chiffres ».

À lire aussi F1 à Francorchamps : «181 millions de retombées économiques pour la Belgique en 10 ans»

Une étude montre que le Grand Prix est un gouffre à millions, plus de 8 millions d’euros perdus par an. À cela, il répond : « Mon prédécesseur avait déjà parlé de déficits les années précédentes, ce n’est pas un fait nouveau. Jusqu’à présent, sur le plan politique, je n’ai entendu personne s’opposer au Grand Prix (…) Je suis rentré en négociation avec les nouveaux propriétaires du Grand Prix pour mettre au point une nouvelle convention pour les prochaines éditions, mais pas à n’importe quel prix ».

À lire aussi Comment expliquer le gouffre financier du Grand Prix de Belgique

Une rentrée difficile

Pour le nouveau ministre wallon de l’Économie, la rentrée reste difficile avec des dossiers tels que Nethys/Publifin, la crise politique et la situation économique en Wallonie : « Le constat reste le même en Wallonie depuis plusieurs années », l’économie est en berne. Selon lui, il faut « mettre l’emploi et la formation au cœur du débat pour que tout le monde puisse s’intégrer dans le marché de l’emploi ». Il ajoute : « L’écart continue à se creuser entre la Flandre et la Wallonie, chaque année. Je n’ai pas de baguette magique, mais j’espère que dans 2 ans, nous verrons une évolution ».

À lire aussi Les propositions de Défi pour la Fédération Wallonie-Bruxelles

Concernant Nethys, il assure la volonté du nouveau gouvernement wallon de concrétiser les recommandations formulées par la commission d’enquête. Et enfin, alors que la crise politique connaît de nouveaux soubresauts en fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet adresse un message au président de Défi : « Le MR a pris ses responsabilités en région wallonne, à Bruxelles nous sommes prêts aussi. Monsieur Maingain doit prendre ses responsabilités. Il a les cartes en main ».

À lire aussi Maingain au «Soir»: «Que le MR soit cohérent et quitte le PS à Bruxelles et Liège»

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Petitjean Charles, vendredi 25 août 2017, 16:49

    Il y a une quinzaine d'années, les médias se sont inondés de la saga Francorchamps avec dans le rôles des illusionnistes les Happart, Dardenne, Kubla, dont les mérites managériaux désintéressés n'ont pu qu'être loués depuis comme chacun sait, et, dans le rôle des cocus innocents, les naïfs écolos qui y ont perdu leur culotte électorale. Et nous sommes en 2017 et chaque année le soporifique wallon accepte sans broncher d'y aller de sa poche au nom de sa renommée et d' hypothétiques retombées économiques (c'est d'ailleurs pourquoi le chômage a drastiquement baissé en Wallonie depuis lors, tout le monde le sait). A quand un référendum ou consultation populaire pour savoir ce que pense le peuple wallon de ce gouffre financier ?

  • Posté par Marlier , vendredi 25 août 2017, 13:35

    On change les personnages mais le statut reste le même. Rien ne changera en deux ans Ce ne sont pas des magiciens Arrêtons d'endormir les gens Ayez le courage d'admettre votre incompétence !

  • Posté par Scheurette , vendredi 25 août 2017, 13:32

    Que ceux qui bénéficient des retombées économiques payent la facture !

  • Posté par Wuillaume Bernard, vendredi 25 août 2017, 13:24

    Les pertes à charge du public et les gains pour le privé ? . . . . comme les banques !!

  • Posté par Bielande Philippe, vendredi 25 août 2017, 12:27

    Les quelques 5 millions de contribuables Wallons ont payé 60 millions pour une retombée de 18 millions, cela donne un déficit de 42 millions à charge du contribuable. Faut arrêter de voter pour des gens qui ne savent pas calculer. Où ont-ils été scolarisés ?????

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière