Accueil Économie Mobilité

Selon Van Overtveldt, le gouvernement fédéral envisage de privatiser la SNCB

Le ministre des Finances évoque un groupe de travail sur la participation de l’Etat fédéral dans différentes entreprises.

Temps de lecture: 1 min

Et si la SNCB devenait une entreprise privée ? Dans une interview accordée à L’Echo, Johan Van Overtveldt, le ministre des Finances du gouvernement fédéral, a annoncé que « toutes les participations de l’Etat fédéral » dans des entreprises allaient être examinées. « Il n’y a pas de raison qu’on examine une privatisation de Belfius et qu’on ne regarde pas le cas d’autres entreprises . On va donc par exemple examiner la situation de Proximus mais aussi de la SNCB. Dans le groupe de travail que le Premier ministre a installé là-dessus, je siège, Alexander De Croo également et le collègue François Bellot aussi. S’il est là, c’est bien parce que nous avons l’intention d’examiner la situation de la SNCB. », a-t-il expliqué.

À lire aussi La privatisation de la SNCB est en marche

Surtout, Johan Van Overtveldt, estime qu’il y a « toujours moyen de mieux faire » et que la Belgique « a un problème de mobilité ». « La SNCB nous bouffe pas mal d’argent, donc regarder comment on peut améliorer les choses, cela me paraît être un exercice obligatoire », conclut-il.

À lire aussi La SNCB peu armée pour la libéralisation

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Rebts Jean-Louis, vendredi 25 août 2017, 17:51

    Qui as dit que le PEUPLE était d'accord ?

  • Posté par Burniat Walter, vendredi 25 août 2017, 13:19

    Mon IPP sert désormais à quoi? Et demain à quels rails? Quand la "Dame de Fer" Lady Thatcher a privatisé le rail anglais les accidents-catastrophes se sont multipliés. Le chemin de fer est un moyen de transport public qui doit être géré par NOUS: citoyens électeurs des services publics. La "libéralisation" porte mal son nom: "privatisation" est le juste nom. Et bonjour 2008 qui a ruiné les "todi qu'on sprotch", mais évidemment pas Albert Frère et ses amis.

  • Posté par Pierre Vanhorle, vendredi 25 août 2017, 13:18

    Avant que de privatiser la SNCB, ne pourrait-on envisager de privatiser le gouvernement fédéral ainsi que la députation NVA ? A-t-on pensé aux économies et aux gains d’efficience si leurs décisions étaient prises depuis la Chine populaire, ou, mieux encore, depuis l’Ethiopie ?

  • Posté par Carnaille Cedric, vendredi 25 août 2017, 12:39

    Les politiques aussi nous bouffent pas mal d'argent, on les privatise ou on les élimines?

  • Posté par Voet Ch., vendredi 25 août 2017, 12:37

    les flamingants de la NVA et Decroo champion du privé vont mettre le pays à feu & à sang car aussi bien Belfius que la SNCB n'ont rien à voir avec le privé, voyez que cela donne en U.K. un drame et rien ne va plus avec les ultralibéraliste une fois de plus, les flamingants dirigent tout et sont prêt à tout détruire et puis dire que cela est ingouvernable avec les wallons, il faut que ce gouvernement dégage au plus tôt, dans le même ordre, pourquoi Michel & Co n'ont ils pas démissionné ! à le pouvoir pour le pouvoir, et vous nous moi allons payer toutes ses frasques, pourtant ils avaient " dit " que l'impôt des citoyens allaient être revu à la baisse ! quelle foutaise seuls les gros et les fraudeurs sont à la bonne du gouvernement pas nous les manants ! ! ! ! !

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb