Accueil Belgique

La N-VA veut récupérer les millions des syndicats

Le parti nationaliste flamand veut supprimer deux avantages fiscaux dont bénéficient les syndicats et leurs affiliés. Pour Peter Dedecker, cela ramènerait 100 millions à l’Etat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le syndicat chrétien n’apprécie pas la proposition «  particulièrement sélective  » de la N-VA de supprimer deux avantages fiscaux dont bénéficient les organisations syndicales et leurs affiliés. La mesure rapporterait plus que la taxe diamant et celle sur la spéculation, dénonce mardi le porte-parole de l’aile flamande de la CSC.

100 millions d’euros à l’Etat

La N-VA souhaite s’attaquer à la possibilité pour certains affiliés de déduire leur cotisation syndicale et exige que les membres des organisations qui bénéficient d’une prime syndicale paient désormais des impôts sur la part de cette prime qui leur est versée par l’employeur. Selon le député nationaliste flamand Peter Dedecker, qui s’est informé auprès du ministre N-VA des Finances Johan Van Overtveldt, de telles dispositions permettraient de ramener 100 millions d’euros dans les caisses de l’Etat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs