Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Nainggolan non repris avec les Diables rouges: un divorce qui était écrit...

Roberto Martinez est confronté au paradoxe de l’entraîneur, censé former une équipe avec une somme d’individualités. Faut-il choisir les onze meilleurs ou créer la meilleure osmose possible ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

D’Aimé Jacquet, qui avait sacrifié le talent d’Eric Cantona et David Ginola sur l’autel de l’esprit d’équipe à Zinedine Zidane, souvent obligé d’aligner toutes les stars du Real de manière à satisfaire les égos, chaque entraîneur a déjà été confronté à ce cas de conscience. Et aucune réponse ferme ne fait actuellement référence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs