Accueil Monde Europe

Attaque devant Buckingham Palace: l’agresseur avait un «sabre» et a «crié Allah Akbar»

Le sabre mesurait près d’1m20.

Temps de lecture: 2 min

L’homme de 26 ans qui a blessé vendredi soir des policiers devant le palais de Buckingham à Londres était armé d’un « sabre d’1,20 m » et a crié « Allah Akbar », a indiqué samedi la police britannique.

« L’homme, qui a crié à plusieurs reprises Allah Akbar, a été neutralisé avec du gaz incapacitant », a indiqué la police dans un communiqué en précisant qu’il avait tenté de se saisir « d’un sabre d’1,20 m posé sur le sol du siège passager » dans sa voiture.

Les faits

L’agresseur a stoppé sa voiture vers 21h35 (heure belge) près d’un véhicule de police devant le palais, où ne se trouvait pas la reine.

« Les policiers ont remarqué un grand couteau dans sa voiture et sont allés l’arrêter », selon la police britannique. « Au cours de l’opération d’interpellation, deux policiers ont été légèrement blessés au bras ». Ils ont reçu des soins dans un hôpital, qu’ils ont pu quitter quelques heures plus tard.

Perquisitions en cours

« Les policiers de la direction du contre-terrorisme sont chargés de l’enquête et des perquisitions sont en cours dans la région de Luton », a déclaré le commandant Dean Haydon, à la tête de la direction du contre-terrorisme.

« Nous pensons que l’homme a agi seul et nous ne cherchons pas d’autres suspects à ce stade », a-t-il ajouté, précisant qu’il « était normal que cela soit traité, pour l’heure, comme un acte terroriste ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Lambert Paul, samedi 26 août 2017, 16:18

    et surtout pas d'amalgame, les bisounours sont parmi nous, tout va très bien madame la marquise, tout va très bien

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une