Accueil Société Régions Bruxelles

«Les militaires attaqués à Bruxelles ont bien fait leur boulot, pas de raison que cela change»

Malgré l’opposition de certains à la présence des militaires en rue, suite à l’agression dont ils ont été la cible ce vendredi, leur mission ne devrait pas changer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

L’agression dont ont été la cible les militaires ce vendredi au boulevard Emile Jacqmain, à Bruxelles, va-t-elle changer quelque chose à leur présence dans les rues des grandes villes ? Les conditions dans lesquelles ils exercent leur mission de sécurisation Vigilant Guardian vont-elles être modifiées ? Apparemment, non.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Van Steen Willy, dimanche 27 août 2017, 9:21

    Dans quel écrit religieux trouve-t'on 287 fois les mots haine et guerre et pas une seule fois le mot amour? Ne cherchez pas vous l'avez trouvé!

  • Posté par Van Steen Willy, dimanche 27 août 2017, 9:21

    Dans quel écrit religieux trouve-t'on 287 fois les mots haine et guerre et pas une seule fois le mot amour? Ne cherchez pas vous l'avez trouvé!

  • Posté par Marlier , samedi 26 août 2017, 21:44

    L'armée est la seule qui peut nous protéger par son intégrité La police fait son travail , cependant on lui demande trop . Elle n'est pas pour protéger la nation comme l'armée C'est cela la différence

  • Posté par Lambert Paul, samedi 26 août 2017, 16:17

    et surtout pas d'amalgame, les bisounours sont parmi nous, celui-ci est un gentil nouvellement belge tout va très bien madame la marquise, tout va très bien

  • Posté par Arnould Philippe, samedi 26 août 2017, 20:16

    Qui hait le différent ? Personne ne hait les asiatiques, les indiens, les sud-américains. Au nom de quelle religion sont commis ces attentats ? Qui adhère rigoureusement à une religion qui prôné le meurtre de chrétiens, de Juifs, d'homos, considère la femme comme un bien ? Dans quels pays les minorités religieuses sont persécutées ? Dans quels pays pend-t-on les homos, enferme-t-on les femmes à la maison ? Allez dire aux ex-muslims qui hait qui… Sans remise en question d'une religion obscurantiste, archaique, intolérante et fanatisée, ça ne changera pas.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs