A votre avis: faut-il garder les militaires en rue à Bruxelles?

Malgré l’opposition de certains à la présence des militaires en rue, suite à l’agression dont ils ont été la cible ce vendredi, leur mission ne devrait pas changer, selon le cabinet de la Défense. ©Belga
Malgré l’opposition de certains à la présence des militaires en rue, suite à l’agression dont ils ont été la cible ce vendredi, leur mission ne devrait pas changer, selon le cabinet de la Défense. ©Belga

Ce vendredi, un homme armé d’un « grand » couteau a attaqué une patrouille de deux militaires sur le boulevard Emile-Jacqmain à Bruxelles vers 20h20. Un des militaires a riposté et tiré sur le suspect à deux reprises, tirs qui ont entraîné le décès de l’assaillant, a indiqué le parquet fédéral, qui a défini l’attaque de «terroriste».

Très vite, la question de la présence des militaires en rue a ressurgit. Selon Jan Jambon, les militaires qui ont tiré vendredi contre l’homme qui les avait attaqués dans le centre de Bruxelles ont agi en état de légitime défense  : « Les militaires ont fait ce qu’ils avaient à faire. C’est la tâche des soldats et de la police de protéger les citoyens et les institutions. Ils ont parfaitement agi». Le parquet de Bruxelles, qui enquête sur l’« incident de tir » des militaires, parle également de légitime défense. Le parquet avait déjà estimé vendredi soir que le militaire « a tiré conformément aux règles d’engagement et dans un contexte de légitime défense ».

Malgré l’opposition de certains à la présence des militaires en rue, suite à l’agression dont ils ont été la cible ce vendredi, leur mission ne devrait pas changer, selon le cabinet de la Défense.

Et vous, êtes-vous pour ou contre la présence des militaires en rue ? Participez à notre sondage ci-dessous (ou ici sur mobile) :

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous