Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: environ 4.500 prisonniers évacués face au risque d’inondations lié à l’ouragan Harvey

Trois unités d’un centre de détention texan ont commencé à être évacuées.

Temps de lecture: 2 min

L’évacuation d’environ 4.500 prisonniers du centre de détention de la ville de Rosharon (Texas), au sud de Houston, a commencé samedi face à la montée du niveau d’une rivière proche à cause de l’ouragan Harvey, a annoncé le service pénitentiaire texan (TDCJ).

Trois unités «vont être évacuées tandis que la rivière Brazos continue de gonfler à cause des importantes pluies de l’ouragan Harvey», a déclaré le TDCJ dans un communiqué, précisant que les prisonniers étaient transportés à bord de bus pénitentiaires vers d’autres établissements dans l’est du Texas.

Cette décision intervient au moment où le sud du Texas et une partie de la Louisiane subissent les assauts de l’ouragan le plus puissant ayant atteint les Etats-Unis depuis 2005.

Des pluies inquiétantes

L’oeil de la tempête --alors en catégorie 4 sur une échelle de 5-- a touché les côtes vendredi vers 22H00 (03H00 GMT samedi) entre Rockport et Port Aransas, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Corpus Christi.

Mais davantage que le vent, ce sont les «pluies torrentielles» qui font craindre le pire aux autorités, qui n’hésitent pas à parler d’"inondations catastrophiques» dans les prochains jours.

Les services météorologiques anticipent de 38 à 88 cm d’accumulation par endroits d’ici mercredi, à laquelle s’ajoute pour le littoral une montée des eaux de la mer jusqu’à quatre mètres par endroits.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une