Accueil Sports Cyclisme

Tour d’Espagne: Chris Froome, toujours leader, n’avait «pas spécialement besoin d’attaquer»

Temps de lecture: 2 min

Chris Froome (Sky) s’est une nouvelle fois illustré samedi sur les routes de la Vuelta. Le Britannique a accentué son avance sur Esteban Chaves (Orica-Scott). Il compte désormais 28 secondes d’avance sur le Colombien, contre 17 au départ de la 8e étape, remportée samedi par le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors).

« Je suis déjà en tête du classement général, je n’avais pas spécialement besoin d’attaquer », a raconté le leader de Sky. « Mais les sensations étaient au rendez-vous et j’ai voulu en profiter. C’était important de pouvoir creuser davantage l’écart. Nous ferons ensuite le point lors de la journée de repos. »

Fabio Aru et Vincenzo Nibali ne sont pas parvenus à tenir la distance avec ’Froomey’. Chaves a perdu quelques secondes alors que Romain Bardet (AG2R) est déjà à 9 : 24 au général (28e). Même s’il se porte souvent aux avant-postes, Alberto Contador (Trek-Segafredo) pointe à 3 : 10 suite à des maux d’estomac. Malgré son avance, le récent vainqueur du Tour de France est pourtant loin de s’enflammer. « Je prends la course au jour le jour, il y a encore deux semaines avant l’arrivée à Madrid. »

Le quadruple vainqueur de la Grande Boucle a tenu à remercier son équipe. « Je le dis chaque jour mais je ne peux qu’insister. Mes coéquipiers font un travail fantastique. Aujourd’hui, Ian Stannard, Christian Knees et David Lopez ont roulé pour contrôler l’écart avec les échappés. Grâce à ça, nous conservons le maillot rouge de leader. C’est fantastique. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb