Accueil Belgique Politique

Crise politique: CDH et PS sans doute condamnés à poursuivre ensemble à Bruxelles et à la Communauté

Dernières nouvelles du front : l’appel de Benoît Lutgen à évincer le PS ne semble visiblement pas dépasser la Wallonie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Les carottes sont cuites ? Tout l’indique en tout cas. A commencer par les précisions dimanche d’Olivier Maingain et Olivier Chastel.

Le premier, interrogé par la RTBF à la ducasse d’Ath, a précisé qu’il continuait à plaider en faveur d’une grande alliance francophone à la Fédération Wallonie-Bruxelles (un gouvernement Défi-CDH-MR-PS). Et que si cela n’était pas envisageable, alors Benoît Lutgen et le CDH n’avaient qu’à continuer à gouverner avec le PS à cet étage, partant à la Région bruxelloise.

De cette façon, le leader amarante, qui avait laissé planer le doute jusqu’à présent (on pense à sa longue liste de «conditions» la semaine dernière) referme la porte devant toute possibilité de bâtir une majorité alternative excluant le PS au parlement de la Communauté française.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par M. BEAUMONT ALAIN , lundi 28 août 2017, 17:54

    Quant bien même les résultats de la Communauté Française sont désastreux, elle nous est présentée comme nécessaire à l'Union des Francophones. Messieurs, ARRÊTONS les frais, régionalisons l'enseignement et que le Gouvernement Wallon prenne en charge l'enseignement en Wallonie. Renvoyez Mr Maingain sur ses terres Bruxelloises et qu'il prenne pour exemple les Ecoles Européennes bien mieux adaptées à la configuration sociologique de la Region.

  • Posté par Guissard Jean-pierre, lundi 28 août 2017, 15:50

    Monsieur le rédacteur en chef, Revenez sur la terre ferme. Bruxelles est une ville bilingue avec deux communautés/ la flamande et la francophone. A quels partis politiques flamands parle le CDH? A lire la presse flamande: Aucun. Il y a donc un divorce du CDH et du MR envers les Bruxellois néerlandophones, qui souhaitent poursuivre , sans modification la gestion de la communauté et de la région bruxelloise. La rentrée scolaire a lieu, les enfantillages d'enfants pourris de la politique doivent cesser.

  • Posté par Pierre Lison, dimanche 27 août 2017, 22:59

    Et à la fin, ce sont les flamands qui gagnent pour avoir fusionné Communauté et région.

  • Posté par A.q.t.e. , dimanche 27 août 2017, 21:13

    A ce stade, ou les cdH sont cohérents et démissionnent, ou ils démontrent que leur éthique s'accommode de bien des compromissions ...

  • Posté par Wathelet Michel, lundi 28 août 2017, 8:12

    Ce n'est pas nécessaire, c'est déjà fait.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs