Accueil La Une Belgique

La réforme des points APE mise en quarantaine

E.D.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le règne d’Eliane Tillieux s’était achevé par une double avancée majeure : la réforme des aides à l’emploi et celle des points APE (aide à la promotion de l’emploi) qui visent les pouvoirs locaux et le monde du non-marchand (42.000 emplois auprès de 4.000 employeurs). Dans l’opposition, le MR s’était montré très critique sur ces dossiers. L’heure d’un grand détricotage aurait-elle sonné ?

Ce ne sera pas le cas des aides à l’emploi négociées de haute lutte par les partenaires sociaux avec l’objectif de simplifier les dispositifs et de les rendre plus efficaces. « Ce n’est sans doute pas la réforme dont je rêvais, reconnaît Pierre-Yves Jeholet. Sous certains aspects, elle aurait pu être plus ambitieuse. Mais il y a eu un engagement à l’égard des partenaires sociaux. Nous le respecterons même si le dispositif sera évalué dans un an, avec des corrections possibles. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs