Charleroi et Bruges toujours en tête, le Standard s’enfonce: le résumé du week-end foot (vidéos)

Sans Kosanovic, Edmilson, Goreux et Belfodil, le Standard a rapidement craqué
Sans Kosanovic, Edmilson, Goreux et Belfodil, le Standard a rapidement craqué

Les trois points à retenir de la 5e journée de championnat de division 1A.

1.

Charleroi et Bruges toujours en tête

Charleroi s’est fait peur, à domicile, mais s’est imposé au finish face à Zulte-Waregem, grâce à deux buts dans... les arrêts de jeu (3-2, score final). Les Zèbres poursuivent ainsi leur série de victoires, la cinquième, et sont en tête du championnat avec 15 points.

Mais les Zébres n’occupent pas cette place seuls : ils ont été rejoints ce dimanche par Bruges, large vainqueur du Standard (4-0). Les buts brugeois ont été inscrits par Vanaken (3e et 56e), Wesley (7e) et Mechele (80e). Comme Charleroi, Bruges obtient sa cinquième victoire en cinq matches et rejoint les Carolos en tête du classement.

2.

Anderlecht et Gand ne se rassurent pas

La Gantoise et Anderlecht se sont quittés sur un partage blanc (0-0), dimanche à la Ghelamco Arena de Gand pour le compte de la 5e journée de Jupiler Pro League. Les défenses ont pris le dessus sur les attaques dans un match quelque peu fermé.

Un match nul qui n’arrange personne : les deux équipes étaient en quête de points après un début de championnat poussif. Anderlecht, champion en titre, restait sur deux défaites alors que les Gantois ne comptaient qu’un seul point après 4 journées. La Gantoise n’a pas encore remporté la moindre rencontre cette saison.

3.

Le Standard s’enfonce

Le Standard s’est incliné 4-0 à Bruges ce dimanche. C’est la 3e défaite consécutive pour les Rouches qui avaient été battus par Saint-Trond et Zulte Waregem lors de deux dernières semaines. Sans Kosanovic, Edmilson, Goreux et Belfodil, le Standard a rapidement craqué et malgré une bonne réaction après un début catastrophique, les Liégeois n’ont jamais réussi à revenir dans le match.

Le Standard est douzième avec quatre points. On retiendra l’image du week-end : la mine déconfite de l’entraîneur Sa Pinto lors de la rencontre...

Sur le même sujet
Sport
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous