Accueil Monde France

L’Insoumis Mélenchon veut «du combat, pas de blabla»

Le président de la France insoumise se prépare à une rentrée « offensive » et fustige le « coup d’État social et antidémocratique » entrepris par Emmanuel Macron.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 3 min

Les Français le considèrent, à 59 %, comme la personnalité politique la plus à même d’incarner l’opposition à Emmanuel Macron dans les années à venir. Jean-Luc Mélenchon a clos ce dimanche à Marseille les universités d’été de son mouvement. Un premier grand rendez-vous pour La France insoumise depuis la séquence électorale. Durant quatre jours, près de 3.000 militants et sympathisants ont retrouvé le chemin de l’école et se sont agglutinés sur les bancs de l’université marseillaise Saint-Charles. Au menu : 35 conférences, 104 intervenants invités, 41 ateliers pour brasser les idées qui parcouraient le programme du candidat Mélenchon « L’Avenir en commun ». Et pour ne pas briser le lien avec les nouveaux militants, convaincus durant l’élection présidentielle, qui pour beaucoup, ne s’étaient jamais engagés en politique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs