Accueil Monde Union européenne

Négocation du Brexit: round 3 un brin crispé

Les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE reprennent cette semaine. Le fossé reste large entre les deux côtés de la Manche. L’UE s’inquiète des positions britanniques.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Négociations du Brexit, round 3. À l’amorce de ce troisième cycle, les négociateurs européens semblaient inquiets, pour ne pas dire crispés. Vendredi, ils ne savaient toujours pas si la délégation britannique serait prête à parler dès lundi, jour férié de l’autre côté de la Manche, ou attendrait mardi au risque de perdre une journée de travail.

« On ne craint pas vraiment qu’un manque de temps nous empêche d’avancer. Jusqu’ici, c’était plutôt un manque de substance qui nous en a empêchés », tance une source européenne.

Le coup d’envoi sera finalement bien donné lundi. Les négociateurs n’auront pas trop d’une journée en plus car les dernières prises de positions de Londres sur les sujets prioritaires de l’UE (les obligations financières du Royaume-Uni, le sort des citoyens et la question de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord), en août, ont laissé les Européens pantois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs