Harvey: déjà sous eaux, Houston s’attend à des pluies encore plus intenses (photos)

©Photo News
©Photo News

Aéroports et autoroutes fermés, habitants secourus par bateau : Houston, la quatrième ville américaine, subissait dans la nuit de dimanche à lundi des inondations «  sans précédent » causées par la tempête Harvey qui a déjà fait au moins trois morts. Deux hôpitaux ont également été évacués et plus de 60.000 appels de détresse ont été enregistrés par les services de secours.

Houston a passé sa deuxième nuit sous les eaux, la tempête Harvey fait du sur-place

La métropole texane était de plus en plus isolée, les deux principaux aéroports ayant suspendu tous leurs vols commerciaux.

Deux hôpitaux, dont l’un des plus grands de la ville, le Ben Taub Hospital, ont dû être évacués et les émissions d’une chaîne de télévision locale ont été interrompues.

Des milliers de sauvetages

Des milliers de sauveteurs, pompiers, policiers, gardes-côtes, 3.000 membres de la garde nationale et de simples volontaires, appuyés par vingt hélicoptères, étaient mobilisés pour sauver des gens de la montée des eaux parfois fulgurante.

Dans les rues transformées en véritables canaux, seuls de rares véhicules pouvaient encore passer, dont d’énormes camions chargés de personnes évacuées.

Plus de 2.000 sauvetages ont déjà pu être réalisés. Les services d’urgence débordés ont appelé les habitants à grimper sur les toits de leurs maisons pour être vus par les hélicoptères de secours.

Le pire ouragan aux Etats-Unis depuis Katrina

C’est le pire ouragan à frapper les Etats-Unis depuis Katrina, qui avait provoqué une catastrophe humanitaire avec plus de 1.800 morts en 2005.

Le président Donald Trump, qui avait promis d’attendre, afin de ne pas gêner les secours, ira sur place dès mardi.

Le Texas devrait encore être confronté ce jour-là à des pluies torrentielles et des «  inondations catastrophiques », selon le National Weather Service (NWS), car Harvey, rétrogradé en tempête tropicale, fait quasiment du sur-place. Les services météo évoquent des intempéries «  sans précédent » dont «  les conséquences ne sont pas encore connues ».

Au moins trois morts, Trump attendu mardi

Le président américain va pouvoir constater «  la dévastation totale », a estimé le gouverneur du Texas Greg Abbott sur la chaîne de télévision MSNBC. «  Ce sera déchirant pour lui », a-t-il ajouté, tout en assurant que le déplacement aurait lieu dans un endroit «  à l’abri » où la tempête ne sera plus en train de sévir.

La tempête a fait au moins trois morts. Mais des zones entières sont encore inaccessibles ou submergées, et le gouverneur Abbott a estimé qu’il était trop tôt pour donner un bilan humain.

© AFP
© AFP

© Reuters
© Reuters

© Reuters
© Reuters

© AFP
© AFP

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous