Accueil Société Enseignement

Le kot, réflexe de première année

La rentrée académique approche à grands pas. Si le kot reste LA star du logement étudiant, ces derniers lui préfèrent souvent la colocation une fois arrivés en master.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les jours passent et les annonces se font plus rares, plus chères. Et les candidats plus nombreux à l’assaut d’une petite pièce avec son lit. A quelques semaines de la rentrée, la star du logement étudiant reste le kot. « La plupart des étudiants qui arrivent en première année se tournent vers les kots par réflexe. C’est ce que font les étudiants depuis des dizaines d’années », explique David Blondel, gérant de l’Agence de l’Aiglon à Louvain-la-Neuve. « Le kot est toujours aussi demandé, mais les étudiants cherchent de plus en plus des petits communautaires de 4 ou 6 chambres alors qu’autrefois, beaucoup n’avaient aucun problème à se retrouver dans des kots de 10-12 chambres », nuance cependant Hélène Cambier de chez Eckelmans, une autre agence de la ville.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs