Accueil Opinions Chroniques

Non, la France n’est pas irréformable

Dans sa chronique, Jean-François Kahn, journaliste et essayiste tente d’expliquer pourquoi la France se crispe.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

La France est irréformable. C’est ce qu’a déclaré, en Roumanie, le président Emmanuel Macron qui – ce qui est quelque peu paradoxal – se propose malgré tout de radicalement la réformer.

La France irréformable. Lieu commun increvable. Martelé, tambouriné depuis des décennies. Au point que la majorité de celles et ceux qui liront cet article en sont, je suppose, absolument convaincus.

Mais le fait que les Libanais sont des gens très doux, que les Vietnamiens sont inutilisables comme guerriers (ce pourquoi, en 14-18, on les engagea comme coolies ou blanchisseurs), que les juifs sont incapables de se battre, que les Algériens ne pourront jamais se gouverner eux-mêmes, constituèrent également dans le passé des préjugés indestructibles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs