Accueil Monde France

Une fillette disparaît en France: la thèse de l’enlèvement privilégiée

Les enquêteurs jugent probable qu’elle soit montée dans une voiture.

Temps de lecture: 2 min

La thèse de l’enlèvement était largement privilégiée mardi matin pour la fillette disparue depuis dimanche en Isère, les enquêteurs jugeant « probable » qu’elle soit montée dans une voiture, selon une source proche du dossier.

« Vu l’ampleur des recherches et des investigations, et l’engagement des forces de l’ordre, chaque heure qui passe accrédite la thèse criminelle, au sens de la qualification pénale d’un enlèvement », a déclaré cette source à l’AFP, en opposition à « une thèse accidentelle ou à une fugue, ou à une disparition qui n’aurait pas pour origine un enlèvement ».

Disparue lors d’un mariage

Maëlys, 9 ans, a été vue la dernière fois dimanche vers 03h00 du matin alors qu’elle assistait à un mariage dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, en compagnie de ses parents et d’autres membres de sa famille. Il y avait 180 invités à cette réception.

Après d’intenses recherches alentour, menées notamment à l’aide d’un hélicoptère et de chiens, de très nombreuses auditions ont eu lieu et une perquisition a été réalisée au domicile du gardien de la salle, parmi d’autres investigations effectuées par les gendarmes, selon des sources proches du dossier. Ce dernier était présent mais n’est pas considéré comme un suspect éventuel. Il est auditionné ce mardi en tant que témoin.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une