Accueil Monde Asie-Pacifique

La Corée du Nord évoque le «droit à l’autodéfense» pour justifier son tir de missile au-dessus du Japon

Un droit à l’autodéfense face « aux intentions hostiles » des États-Unis.

Temps de lecture: 1 min

L’ambassadeur de Corée du Nord à l’ONU a affirmé mardi que son pays avait « le droit à l’autodéfense » face aux « intentions hostiles » affichées par les États-Unis, quelques heures après le tir d’un missile balistique au-dessus du Japon.

« Les exercices militaires conjoints américano-sud-coréens actuellement en cours, en pleine tension sur la péninsule coréenne et en dépit des fermes avertissements de la République populaire démocratique de Corée, ne sont rien d’autre qu’un acte fanatique qui ajoute de l’huile sur le feu », a déclaré à la Conférence sur le désarmement de l’ONU à Genève l’ambassadeur, Han Tae-Song. « Mon pays a toutes les raisons de répondre avec des contre-mesures fermes en exerçant son droit à l’autodéfense ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une