C’est vous qui le dites sur une possible alliance CDH-N-VA: «Prévot retourne sa veste plus vite que son ombre»

© Philip Reynaerts / PhotoNews
© Philip Reynaerts / PhotoNews

Les faits

Maxime Prevot (CDH), bourgmestre de Namur, a exprimé la possibilité d’une alliance avec la N-VA en 2019. Il a tenu ces propos pendant un jeu des questions-réponses pendant une intervention au Cedes, le centre d’étude du CD&V, ce vendredi dernier. Il a ensuite démenti ceci mardi via un communiqué, affirmant qu’il s’agissait d’une mauvaise interprétation : « Le débat n’a pas porté sur cette question, mais bien davantage sur la nécessité ou l’opportunité de renforcer les liens entre CDH et CD&V dans une Belgique où le fédéralisme de coopération reste indispensable pour faire fonctionner nos institutions.  »

C’est vous qui le dites

Les internautes le traitent d’une même voix de «  traître  » et de «  menteur  ». George K. ironise : « On interprète toujours de travers les paroles de Calimero Prevost, mauvaises langues que nous sommes  », alors que pour Pierre C., les propos de M. Prévot semblent être familiers : «  Le MR aussi n’allait jamais s’allier à la N-VA…  »

Une minorité ne voit pas le problème avec une alliance entre le CDH et la N-VA, mais Marc H. rétorque sur notre article qu’il ne faut pas oublier l’agenda communautaire «  particulièrement chargé dont la pierre angulaire est AVV-VVK  » de la N-VA qu’elle cache dans une «  soupe indépendantiste ».

Nombreux lecteurs qualifient les paroles du bourgmestre namurois de mensonges, mais Bernard A. le voit plutôt comme une stratégie de la part de M. Prévot : «  Prévot est passé maître dans l’art de la manipulation. Le truc est une grosse ficelle. On lance un ballon d’essais, on constate les dégâts et puis une pirouette pour sortir. Résultat on parle deux fois de lui. C’est adroit en termes de com mais peu efficace à long terme car sa crédibilité est engagée. Ça en devient pathétique. »

Une stratégie pour remonter dans les intentions de vote, se demandent plusieurs ? C’est l’avis de Ludo P. qui conseille le suivant : «  Avant de penser à pouvoir s’allier avec qui que ce soit, le CDH ferait mieux de se concentrer pour tenter de repasser les 10 % d’intentions de vote. Déjà ça, c’est pas gagné. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous