Accueil Sports Athlétisme Diamond League

Klishina, une «ANA» à Bruxelles

Seule athlète russe à avoir pris part aux JO de Rio, Darya Klishina a décroché l’argent aux Mondiaux sous maillot neutre. Elle espère que son pays, puni pour dopage généralisé, sera réintégré en 2018.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Vendredi, si par bonheur Darya Klishina venait à remporter le concours de longueur du Mémorial Van Damme, c’est l’abréviation « ANA » que l’on retrouvera à côté de son nom quand elle montera sur le podium. « ANA » comme « athlète neutre agréé » selon la formule imposée par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) vis-à-vis des Russes autorisés à concourir en dépit de la suspension de leur fédération nationale depuis novembre 2015 pour système de dopage généralisé, parce qu’ils ont apporté la preuve qu’ils y étaient étrangers. Mais qui, en échange de cette « faveur », leur impose de s’aligner en bannissant absolument toute référence à leur patrie d’origine, allant jusqu’à leur interdire de se vernir les ongles aux couleurs de leur pays ou d’utiliser leur hymne national comme sonnerie de téléphone portable !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diamond League

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs