Accueil Belgique Politique

Le CDH change, Milquet étrangère en sa maison

Le parti change de cap stratégique : il vire à droite et se tourne désormais vers le MR de Charles Michel. Le CDH de Milquet a vécu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le CDH avance derrière son président en apparence. Personne en son sein n’a contesté clairement et publiquement l’appel du 19 juin. Tous les ministres sont satisfaits (ce n’est pas la seule chose qui compte, mais ce n’est pas négligeable) d’avoir conservé leurs portefeuilles, auprès des libéraux au gouvernement wallon, aux côtés des socialistes ailleurs. Mais enfin, le changement de cap stratégique imprimé par Benoît Lutgen bouscule en interne, par la force des choses. Le paysage politique francophone tremble, partant le CDH aussi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Léon GILLAIN, mercredi 30 août 2017, 14:24

    Incroyable mais vrai ! Les DEMO-CHRETIENS (héritiers de Magnée,Califice,Maystadt, Hansenne et consorts de la belle époque) qui sont encore au PSC-CDH relifté par Joelle, vont ENFIN devoir comprendre et admettre (plus d'excuse ou aveuglement possible!) qu'ils sont TOUT SIMPLEMENT BAISES dans ce qui est redevenu le Parti des notables cathos conservateurs les plus fanatiquement partisans indécrottables de la trahison opportuniste(faites ce que je dis ! Ne regardez pas ce que je fais ..), comme aux époques Harmel, Hanquet,Servais, Humblet, etc.. : BEURK ,BEURK,BEURK...

  • Posté par Teixeira Pedro, mercredi 30 août 2017, 8:48

    ET PENDANT CE TEMPS LA, ON NE PARLE PAS DES VRAIS PROBLEMES DE CE PAYS !!!!!!

  • Posté par Werpin Jean Luc, mardi 29 août 2017, 22:48

    Bonne nouvelle, le bon vieux PSC est de retour après la courte éclipse CDH.

  • Posté par Coets Jean-jacques, mardi 29 août 2017, 21:56

    Peut-on comprendre que le CDH se comporte comme une pu-e qui ouvre ses jambes pour ne pas disparaitre. Lutgen, Antoine, Prevot, ne représente plus rien dans le paysage politique francophone sauf à offrir son cul au plus offrant !

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mardi 29 août 2017, 23:31

    Qu'en termes élégants ces choses-là sont dites !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs