Be TV fait sa rentrée: voici les nouveautés

Be TV fait sa rentrée: voici les nouveautés

A quelques jours d’un déménagement vers ses nouveaux locaux de l’avenue Ariane le 18 septembre prochain, Be tv a présenté mardi sa grille de programmes pour les mois à venir, qui mêlera bien sûr séries, films, documentaires et divertissements. La chaîne à péage réaffirmera cette saison encore sa position en matière de contenu exclusif, dit premium. Seul gros changement pour l’année à venir, le passage de témoin à la RTBF pour la cérémonie annuelle des Magritte du Cinéma.

La diversité de l’offre Be tv est directement liée aux partenariats privilégiés signés entre Be tv et le géant américain HBO ou encore Canal+, a tenu à rappeler le directeur des programmes du groupe, Christian Loiseau, au cours de la conférence de presse de présentation des programmes.

Les séries

Parmi les nouveautés, arriveront les séries «The Deuce», «When we rise», «The sinner», «Preacher» (saison 2), «Veep» (saison 6), «Engrenages» (saison 6) ou encore «The walking dead» (saison 8).

500 films inédits

Côté cinéma, «500 films inédits seront à nouveau offerts» parmi lesquels «Moi Daniel Blake» (Palme d’or 2016 et César 2016 du meilleur film étranger), Toni Erdmann (Prix de la critique en 2016 à Cannes), «Victoria» (Magritte 2017 de la meilleure actrice), «Rogue one, a Star Wars story» ou encore «Les animaux fantastiques».

De nouveaux documentaires seront également proposés notamment «Fuocoammare, par delà Lampedusa» (Ours d’or à la Berlinale 2016), qui traite de la crise des migrants.

Côté divertissement, «La case en +» de Cyrille Eldin débarque entre autres sur antenne.

La fin des Magritte du cinéma

Partenaire fondateur de la cérémonie des Magritte du cinéma, Be tv ne rempilera cependant pas en 2018. L’événement, qui se tiendra début février, sera cette fois produit et diffusé par la RTBF. «Nous avons longuement discuté avec l’Académie André Delvaux. Un événement d’une telle ampleur devenait lourd à porter pour nous. La RTBF, qui était déjà partenaire, est mieux outillée que nous pour reprendre le flambeau et bénéficie également d’une couverture à 360», a souligné Philippe Logie, directeur des acquisitions de Be tv/VOO, précisant que l’investissement dans la production de fictions restait cependant une de leurs priorités.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous