Accueil Société Enseignement

Médecine: dernier espoir pour quatre étudiants

Les quatre étudiants visent l’annulation du décret instituant un examen d’entrée et d’accès aux études en médecine et dentisterie. Ils risquent d’être empêchés de poursuivre leur cursus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Quatre étudiants en médecine ont intenté un recours en extrême urgence auprès de la Cour constitutionnelle afin d’obtenir la suspension et l’annulation du décret de la Communauté française instituant un examen d’entrée et d’accès aux études en médecine et dentisterie. Lors des plaidoiries qui se sont tenues mardi, l’avocate des requérants a souligné qu’ils risquaient d’être empêchés de poursuivre leurs études et donc de subir un préjudice grave.

Trois des requérants sont des étudiants allégés, c’est-à-dire qu’ils ont étalé les cours de la première bachelier sur deux ans. Ils n’ont pas pu passer le concours en fin d’année, n’ayant pas terminé leur première année. La quatrième requérante a, elle, validé l’ensemble des crédits de la 1re année (60) mais ne s’est pas suffisamment bien classée à l’issue du concours organisé en juin dernier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs