Hommages

Un tableau très aclot et des fleurs… du PS

© D.R.
© D.R.

Avant d’entamer l’ordre du jour du conseil communal, le bourgmestre Pierre Huart a tenu à mettre à l’honneur la première échevine empêchée, Valérie De Bue, qui va désormais redevenir simple conseillère communale. C’est qu’à la faveur du changement de majorité intervenu au niveau régional, la Nivelloise est à présent ministre wallonne du logement, des pouvoirs locaux et des infrastructures sportives. Le collège lui a offert pour l’occasion un tableau très aclot. Il s’agit d’une œuvre réalisée par Arnaud-Pierre Clare, qui a calligraphié des extraits du poème « Nivèle pour Mi » de Louis Botte ainsi que la partition d’Ursmar Scohy qui a mis ce poème en musique et l’a transformé en véritable hymne aclot. Ce sera le premier tableau accroché dans le bureau de Valérie De Bue à Namur : celle-ci a expliqué lundi soir que pour l’instant, les locaux sont complètement vierges de décoration.

Du côté de l’opposition PS, où le changement de majorité pourrait laisser un goût amer, André Flahaut s’est associé à l’hommage – « Ce qui s’est passé n’est pas la faute du MR », nous a-t-il glissé – en offrant un bouquet de fleurs à la nouvelle ministre régionale. Le ministre du budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles en a profité pour rappeler à Valérie De Bue qu’il était disponible pour donner un coup de main sur certains dossiers. « Je mesure bien la difficulté de la tâche, dans un contexte comme celui-ci », a-t-il affirmé.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous