La RTBF veut récupérer le football européen

La RTBF veut récupérer le football européen

Alors qu’il détaillait l’offre sportive de La Deux pour la saison 2017-2018 devant la presse mercredi matin, Michel Lecomte, patron des sports du service public, a glissé une petite phrase qui est passée un peu inaperçue : « Nous avons pérennisé une série de contrats comme le Tour de France jusqu’en 2022, l’athlétisme jusqu’en 2023 et les Diables rouges jusqu’en 2022. Bientôt, on espère pouvoir récupérer la Ligue des champions et l’Europa League ».

Depuis dix-sept ans, c’est RTL qui diffuse l’intégralité la Ligue des champions dans laquelle s’affrontent les meilleures équipes d’Europe. Elle avait aussi récupéré l’Europa League en 2012. La grille de Club RTL en semaine est d’ailleurs construite majoritairement autour de cette offre. « Les négociations ont déjà commencé, détaille Michel Lecomte. On a balisé le terrain. Attention, je ne dis pas que je suis candidat à tout. Nous n’avons pas spécialement les moyens de tout obtenir. Par contre, clairement, nous voulons revenir sur le terrain du football européen en semaine. »

À choisir, préférait-il la Ligue des champions ou l’Europa League ? « Trop tôt pour le dire, sourit celui qui entame une nouvelle saison de La Tribune, toujours sur La Deux. La Ligue des champions, c’est le prestige. L’Europa League, c’est là qu’on retrouve le plus les équipes belges. »

Et la Coupe de Belgique, actuellement chez RTL du côté des chaînes gratuites ? « L’occasion fait le larron  ».

RTL toujours intéressée

Le chaîne privée qui détient les droits de la Ligue des champions depuis 2000 remettra également une offre. Laurent Haulotte, directeur des sports, ne s’inquiète pas outre mesure : « La RTBF est un concurrent traditionnel. Il y a des nouveaux entrants comme Eleven ou Proximus, qui est déjà là. On peut même imaginer l’arrivée d’autres plateformes. Le contexte évolue. On fera le maximum pour conserver ce que l’on a mais on est conscient que l’écosystème a changé. »

Du côté des nouveaux entrants, Eleven n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. Seul commentaire : « On est content avec le portfolio de droits que nous avons actuellement.  »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous