Grève sur le rail du 10 octobre: le MR dénonce une grève politique

©Pierre-Yves Thienpont / Le Soir
©Pierre-Yves Thienpont / Le Soir

Le groupe MR de la Chambre a dénoncé mercredi la grève qui touchera le rail le 10 octobre à l’initiative de la CGSP. Selon les libéraux, il s’agit d’une grève politique. «  Quelle raison concrète justifie cette grève, sinon un motif d’ordre général qui est l’opposition à la politique menée par le gouvernement fédéral ? On a l’impression que les vacances sont terminées et qu’il faut donc programmer une grève : c’est inadmissible », a déclaré le chef de groupe, David Clarinval.

Le MR demande à la CGSP de renoncer à cette grève. «  J’en appelle au sens des responsabilités du syndicat socialiste. S’il a des revendications concrètes, qu’il en fasse part au ministre de la Mobilité qui est très ouvert à la concertation. Ici, au contraire, il torpille un dialogue social qui était très productif. Si d’aventure il cherchait des arguments pour convaincre de la nécessité d’un service minimum, il vient d’en trouver un », a-t-il ajouté.

► Tout savoir sur la grève du 10 octobre

« Sabrer dans les services publics »

La grève annoncée s’inscrit dans une journée d’actions en vue de sauvegarder les services publics. D’après la CGSP Cheminots, depuis trois ans, le gouvernement de Charles Michel n’a cessé «  de sabrer dans les services publics » pour mener sa politique.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous