Les Belges ont bien profité de la suppression des frais de roaming cet été

©PhotoNews
©PhotoNews

Comme on pouvait s’y attendre, les chiffres du roaming dans l’Union européenne ont explosé cet été. Grâce à la nouvelle réglementation entrée en vigueur le 15 juin dernier, les Belges ont pu surfer et appeler en vacances comme s’ils étaient chez eux, au tarif domestique. L’augmentation la plus remarquable concerne la consommation de données mobiles. Chez Proximus, celle-ci a été multipliée par six en juillet et en août par rapport à la même période de l’an dernier. Le trafic SMS a lui aussi sensiblement augmenté depuis la suppression des frais de roaming. Proximus a enregistré deux fois plus de SMS en juillet et en août par rapport à la même période en 2016. Le nombre d’appels internationaux au sein de l’UE a fait un bond de 30 %.

Chez Orange, on fait état d’un quadruplement de la consommation de données mobiles cet été. Rien que pour le mois de juillet, plus de 500 terrabytes de données mobiles ont été utilisées en roaming, contre 125 TB en juillet 2016. Les clients d’Orange ont appelé deux fois plus en vacances que l’an dernier et ont envoyé 1,6 fois plus de SMS que pendant l’été 2016.

Sur le même sujet
PolitiqueUnion Européenne
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous