Allemagne: suicide d’un Syrien djihadiste présumé dans sa cellule

Un Syrien de 40 ans soupçonné d’avoir combattu dans les rangs du Front al-Nosra (ex-branche d’Al-Qaïda en Syrie), incarcéré en Allemagne, s’est pendu dans sa cellule, a-t-on appris mercredi auprès de la justice allemande. Le corps sans vie d’Abdullah K. a été retrouvé dans sa cellule de la prison de Hambourg lors d’une ronde mercredi à 04h25, ont indiqué les autorités judiciaires locales.

L’homme, qui n’avait montré aucun signe avant-coureur laissant supposer qu’il pouvait mettre fin à des jours, se trouvait en détention depuis juin 2017, soupçonné d’avoir rallié en 2012 l’oganisation djihadiste Front al-Nosra, ex-branche d’Al-Qaïda en Syrie, rivale de l’organisation Etat islamique (EI), et d’avoir combattu dans ses rangs.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous