Accueil Techno

L’iPhone, la vache à lait d’Apple

Wall Street s’inquiète néanmoins de sa dépendance à ce seul produit

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

L’iPhone continue de jouer son rôle de moteur de croissance pour Apple et lui a encore permis d’annoncer mardi des résultats en très forte hausse et meilleurs que prévu, mais cette dépendance à un seul produit commence à inquiéter à Wall Street.

Sur l’exercice décalé clos fin septembre, le bénéfice net s’est envolé de 35% à 53,4 milliards de dollars, et le chiffre d’affaires de 28% à 233,7 milliards de dollars, soit la «plus forte croissance absolue jamais enregistrée» par l’entreprise, s’est félicité son patron Tim Cook.

Rien qu’au dernier trimestre, le bénéfice net a grimpé de 31% à 11,1 milliards de dollars et le chiffre d’affaires de 22% à 51,5 milliards.

Mais les investisseurs craignent de voir se gripper une croissance reposant presque uniquement sur l’iPhone, qui a encore généré au dernier trimestre 62,5% du chiffre d’affaires avec 48 millions d’unités écoulées.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs