Accueil Économie Consommation

Scandale du fipronil: Willy Borsus a-t-il lambiné?

L’Afsca a averti le cabinet Borsus des soucis autour du fipronil le 25 juillet. Elle a informé Ducarme le 28 juillet. Mais pas de communication au public avant le 1er août.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Libérée par le juge d’instruction anversois chargé de l’enquête, une lettre de l’administrateur délégué de l’Agence de sécurité alimentaire, Herman Diricks, à propos de la crise du fipronil a finalement été communiquée au parlement. Ce document daté du 25 juillet et adressé à 9 heures au cabinet du ministre de l’Agriculture de l’époque Willy Borsus (MR) dresse l’historique de la crise et fait état des derniers développements de l’enquête. La présence de l’insecticide tueur de poux rouges dans des œufs a été constatée le 2 juin. Le 20 juillet, des perquisitions ont lieu à la société Chickfriend dont un des responsables est interrogé. Dans sa lettre, le patron de l’Afsca n’évoque pas le blocage des exploitations de poules pondeuses par son administration.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Wathelet Michel, jeudi 31 août 2017, 18:57

    Ce n'est pas une réaction de saine politique ce comportement. Le ministre en exercice à ce moment devrait donner sa version des faits, cela lui prendrait à tout casser 15 minutes. Évidemment en supposant que cela soit clair. Dans le cas contraire bien sûr on peut alors comprendre la réticence à s'exprimer sur le problème.

  • Posté par Lefevre Raymond, jeudi 31 août 2017, 16:34

    On se tracasse plus pour les pertes financières des sociétés la santé des gens ne compte pas pour ces politiciens

  • Posté par Hector De Wil, jeudi 31 août 2017, 16:27

    La bonne gouvernance et le soucis de la santé des citoyens

  • Posté par Hector De Wil, jeudi 31 août 2017, 16:27

    La bonne gouvernance et le soucis de la santé des citoyens

  • Posté par Werpin Jean Luc, jeudi 31 août 2017, 16:07

    Et voilà la première casserole aux basques du président du renouveau wallon cher au sanglier de Bastogne.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs