Accueil Belgique Politique

Pensions des enseignants: le CDH contre le MR dans une procédure en conflit d’intérêts

L’opposition a déclenché une procédure en conflit d’intérêts contre la réforme des pensions du ministre Bacquelaine (MR) et son impact sur les enseignants. On vote au Sénat ce vendredi. Le CDH maintient son hostilité à la réforme…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

La réforme des pensions initiée au gouvernement fédéral n’oublie pas les fonctionnaires, donc les enseignants. Ce qui a fait se lever des boucliers au sud du pays. Les partis d’opposition à cet étage (Ecolo, PS, CDH, PTB), avec les verts à l’origine de la démarche (Christos Doulkeridis, en particulier), soutiennent une procédure en conflit d’intérêts visant à freiner ou neutraliser les textes de lois du ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR). Estimant que le gouvernement Michel marche sur les plates-bandes des entités fédérées. Et que la réforme pénalisera les enseignants, notamment pour ce qui concerne le mécanisme permettant de « racheter » (via des cotisations) ses années d’études pour le calcul de la pension.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs