L’homme du match: Meunier en passeur... et buteur diabolique

L’homme du match: Meunier en passeur... et buteur diabolique

On ne s’attendait évidemment pas à voir ces Diables rouges tomber dans un abîme d’interrogations ou de frustrations face à l’une des plus modestes oppositions de la planète foot. Aucune excuse n’aurait pu être avancée en cas de « couac », pas même le début de saison cagneux de plusieurs éléments du groupe… ou l’exclusion d’Axel Witsel en fin de première mi-temps.

Et puis, tout le monde avait encore en tête, à l’heure du coup d’envoi de la partie, ce but ultrarapide (7 secondes à peine) inscrit par Christian Benteke au stade de l’Algarve, lors du tout premier affrontement entre les deux nations, le 10 octobre dernier.

L’attaquant de Crystal Palace étant convié à prendre cette fois place sur le banc de touche de Sclessin, c’est à Romelu Lukaku qu’est revenu le plaisir de mener l’attaque belge et de soigner ses statistiques en compagnie des autres cadres de la sélection « noir-jaune-rouge ».

Mais le titre (officieux dans une telle rencontre où tout le monde à l’opportunité de s’amuser) d’homme du match, c’est bien Thomas Meunier qui l’a amplement mérité.

De retour dans le onze de base après avoir été opéré de la cheville durant l’été, le Bastognard a totalement rassuré concernant son état de fraîcheur. Le latéral droit du PSG a d’abord lancé Dries Mertens sur le côté pour débloquer le tableau d’affichage (15e) et inscrit le 0-2 d’une frappe limpide à l’entrée du rectangle trois minutes plus tard.

Sans jamais baisser de rythme et d’enthousiasme, il a alors sorti à… trois reprises sa « spéciale » : un centre idoine dans le petit rectangle. D’abord pour Romelu Lukaku (21e et 38e), ensuite pour Eden Hazard (45e).

Le début seulement de son chef-d’œuvre puisque l’élément du PSG a poursuivi sur sa lancée en seconde période et planté les 7e et 8e roses du collectif belge en surgissant au deuxième poteau (61e et 67e).

Total : trois buts et quatre assists ! Thomas Meunier a directement été impliqué dans sept des neuf réalisations belges, ce jeudi soir au stade Maurice Dufrasne. Que dire de plus ?

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous