Accueil Sports Autres sports Volley-ball

Tomas Rousseaux: le volley dans la peau

Quatre ans après la septième place décrochée à l’Euro de 2013, les Red Dragons ont donc atteint, pour la première fois de leur histoire, le dernier carré d’une compétition continentale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les hommes de Vital Heynen n’auront rien à perdre ce samedi face à la grande Russie et, comme depuis l’entame de cet Euro, ils pourront se reposer sur le jeune Tomas Rousseaux, véritable révélation de cette compétition. «  J’ai commencé le volley-ball à l’âge de cinq ans à Grimbergen, glisse celui-ci. Rapidement, j’ai eu l’opportunité de rejoindre Ternat, un club qui était réputé pour sa formation des jeunes. Etant donné que je progressais bien, j’ai décidé de rentrer à l’école de volley de la fédération flamande avant de faire mes premiers pas au plus haut niveau, à Roulers. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Volley-ball

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs