Accueil Sports Football

Blatter: «Au début c’était Platini contre moi, puis c’est devenu politique»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

« Au début ce n’était qu’une attaque personnelle, c’était Platini contre moi, puis c’est devenu politique », a affirmé Joseph Blatter, le président démissionnaire de la Fifa, mercredi dans un entretien à l’agence russe Tass, au sujet de la crise à la tête du football mondial. « C’était aussi ceux qui ont perdu (l’organisation) des Coupes du monde. Angleterre contre Russie (NDLR : le pays hôte du Mondial 2018), et les États-Unis qui ont perdu le Mondial (2022) face au Qatar », argumente le Suisse, démissionnaire de son poste de président de la Fifa le 2 juin, quatre jours après sa réélection à un cinquième mandat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs