Accueil Belgique Politique

Pourquoi le Premier ministre va-t-il auditionner le prince Laurent

Pour la quatrième fois sous cette législature, le prince Laurent a enfreint les règles de bonne conduite imposées à la famille royale par la loi de 2013. Il risque de perdre une partie de sa dotation, à une reprise.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 4 min

Quel est le problème ?

Le 29 juillet dernier, le prince Laurent postait sur Twitter une photo de sa participation au 90e anniversaire de l’armée chinoise à l’ambassade de Pékin à Bruxelles.

Aie… Pour rencontrer des personnalités politiques ou diplomatiques étrangères, le prince est censé demander préalablement l’accord du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders. Et ce, aux termes de la loi du 27 novembre 2013 qui impose «des règles de bonne conduite» aux membres de la famille royale. Parmi lesquelles cette obligation d’autorisation préalable, qui a pour but d’éviter des voyages ou rencontres intempestives, comme ce fut le cas par le passé dans le chef de Laurent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Gérard Philippe, vendredi 1 septembre 2017, 21:30

    Le verbe "auditionner" est transitif ou intransitif selon le sens. Auditionner qqn v.t. = lui faire passer une audition. Le directeur de la troupe auditionne les comédiens ... Dans quelle pièce joue-t-on ?

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 2 septembre 2017, 8:25

    "Auditionner" entre aussi dans le vocabulaire de la Justice et est donc employé à bon escient ici. Concernant l'affaire Laurent, on peut se demander pourquoi il est ainsi invité par des instances qui doivent disposer d'un service du protocole bien informé sur ses obligations. Et quelle idée de sa part de publier la photo sur Twitter ! Quelle est donc sa capacité de réflexion ? Quelle vie que celle de cet homme/enfant désireux de vivre dans une lumière qui l'éclaire pourtant si implacablement !

Aussi en Politique

L’humour en politique? «Une arme très dangereuse!»

Un « trait d’humour » du président du PS dans un magazine flamand sur les clichés qui collent à la peau des Wallons a provoqué un tollé. Mauvais timing ou preuve qu’il reste une certaine spontanéité dans un univers politique à la com’ cadenassée ? Des communicants répondent.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs