Accueil Économie Entreprises

Caterpillar: reconversion réussie… pour les plus qualifiés

Un an après l’annonce de la fermeture, seules restent 400 personnes sur le site. 20 % des travailleurs licenciés ont retrouvé un emploi. La reconversion des autres demeure un défi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Le conseil d’entreprise extraordinaire convoqué pour 8 h 30, ce vendredi 2 septembre 2016, ne dit rien de bon à personne. Confirmation après quelques minutes : des cadres sont venus des États-Unis pour expliquer leur volonté de fermer complètement le site de Caterpillar à Gosselies. Décision de principe, stratégique, alors que l’entreprise belge, centre européen du groupe américain d’engins de chantier, s’était déjà entièrement réorganisé en 2013 avec le départ de 1.300 personnes. Limitation des salaires, flexibilité des horaires, productivité, amélioration de la qualité du travail… tous les objectifs avaient pourtant été atteints et l’entreprise était profitable. Plus assez, sont venus expliquer les responsables américains.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

H&M va supprimer 1.500 emplois

L’enseigne dispose de 61 magasins propres en Belgique, auxquels s’ajoutent une quinzaine d’autres appartenant à ses filiales.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs