Alexander De Croo au «Soir»: «Les syndicats sont totalement détachés de la réalité»

«Quand cette majorité s’est constituée, certains avaient prédit un bain de sang social. C’est juste le contraire. Et on va mettre le turbo.» ©Pierre-Yves Thienpont. Le Soir.
«Quand cette majorité s’est constituée, certains avaient prédit un bain de sang social. C’est juste le contraire. Et on va mettre le turbo.» ©Pierre-Yves Thienpont. Le Soir.

Vice-Premier, ministre de la Coopération au développement, de l’Agenda numérique, des Télécoms et de la Poste, Alexander De Croo (VLD) « rentre » sans les gants…

Il attaque particulièrement les syndicats.

Vous savez, à propos des syndicats, je constate, en cette rentrée, qu’ils sont au moins aussi durs en Flandre qu’en Wallonie, ce qui dégonfle une fausse vérité selon laquelle les Flamands veulent aller de l’avant alors que les Wallons, eux, freinent tout le temps… Ici, on voit bien que ce n’est pas le cas, qu’il y a une gauche politique et syndicale transversale, conservatrice, qui va du sud au nord du pays. La vraie division, ce n’est pas entre Flandre et Wallonie, c’est entre les gens qui regardent en avant et ceux qui regardent dans le rétroviseur.

La perspective d’une privatisation de la SNCB a mis le feu.

Mais la vraie perspective pour la SNCB, ce n’est pas cela. C’est de faire en sorte que les gens en aient pour leur argent. Que l’on investisse dans la SNCB, c’est logique, mais qu’est-ce que le citoyen belge reçoit en retour ? Il mérite mieux. Le service n’est pas à la hauteur. Des milliers de gens travaillent dur et bien à la SNCB, mais ils évoluent dans un système qui ne permet plus d’assurer le service auquel la population a droit.

En réalité, les syndicats de la SNCB abusent de leur position cruciale. Ils savent très bien que quand ils font grève, l’impact, c’est le blocage de notre économie. C’est insupportable.

Dans son entretien au « Soir », il évoque également la rentrée politique de la suédoise, la Sécu, la présence du MR dans le gouvernement wallon et le nucléaire. Toutes ces informations sont à lire sur Le Soir+.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous