Accueil Monde États-Unis

Le FBI inspecte des locaux diplomatiques russes aux États-Unis, Moscou proteste

Ces fermetures sont une riposte à la réduction de 755 diplomates américains et employés, russes ou américains en poste en Russie, ordonnée par Vladimir Poutine.

Temps de lecture: 1 min

Des agents américains ont inspecté samedi des locaux diplomatiques russes à San Francisco, New York et Washington dont ils avaient ordonné la fermeture, provoquant la colère de Moscou qui a accusé les États-Unis de violer le droit international. Cette initiative marque une nouvelle étape dans les tensions diplomatiques croissantes entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide, sept mois après l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, qui avait présenté la normalisation des relations comme un de ses objectifs.

Selon le département d’État, ces «  inspections », menées en présence de responsables russes, avaient en particulier pour objectif de s’assurer que les diplomates russes avaient bien quitté les lieux. Assurant avoir agi dans le strict respect des conventions internationales, Washington conteste formellement les accusations de Moscou selon lesquelles des responsables américains auraient menacé de briser des portes et des agents du FBI auraient vidé les lieux.

Ces fermetures sont une riposte à la réduction de 755 diplomates américains et employés, russes ou américains en poste en Russie, ordonnée fin juillet par le président russe Vladimir Poutine en représailles à de nouvelles sanctions économiques de Washington.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une