Accueil Économie Mobilité

Une zone pour tester une bande réservée au covoiturage sur la E411 d’ici 2019

Une autre zone devrait être mise en place à l’entrée de Bruxelles, en venant de Wavre.

Temps de lecture: 2 min

La E411 en direction du Grand-Duché de Luxembourg devrait accueillir, dès fin 2018 ou début 2019, une « zone-test » pour un système de bande de circulation réservée aux voitures comprenant au moins 3 personnes, ressort-il d’un entretien accordé à la Dernière Heure par Carlo Di Antonio (CDH), ministre wallon de la Mobilité et des Transports.

Une zone qui pourrait être étendue

« Nous devons simplement aménager la bande d’arrêt d’urgence, côté wallon. Car actuellement, elle n’est capable de supporter qu’un usage modéré. Les travaux sont programmés au tout début 2018. On va les accélérer un maximum », précise-t-il dans cet entretien publié lundi.

En tout, « deux zones test » de bande de covoiturage sont actuellement « en préparation ». Celui de la E411 vers le Luxembourg a déjà fait l’objet d’un accord, selon le ministre. «  Si cela fonctionne bien, le système sera étendu à d’autres tronçons ».

Une deuxième zone test

L’autre « concerne l’entrée de Bruxelles, en venant de Wavre, via la E411 ». Il s’agirait de permettre aux véhicules comprenant au moins 3 personnes d’utiliser la bande réservée aux bus.

« Cela ne nécessite pas de travaux. Mais bien l’accord de la Région bruxelloise pour certains tronçons, et de la Région flamande pour d’autres (…) Le principe est acquis. La configuration nouvelle avec le MR va permettre aux groupes de travail d’aboutir plus rapidement à des accords », précise Carlo Di Antonio.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Monsieur Alain, lundi 4 septembre 2017, 15:41

    Succès garanti pour les mannequins et autres poupées gonflables qui viendront occuper l'habitacle des voitures pour "tromper" les dispositifs de surveillance.

  • Posté par lescrenier philippe, lundi 4 septembre 2017, 14:26

    On a 10 à 20 ans de retard sur certains... Aller voir aux Pays-Bas par exemple : la bande de secours est ouverte (à tous les usagers) en fonction de la densité du trafic, cela est géré en temps réel et affiché sur des panneaux variables.

  • Posté par Borsu Dominique, lundi 4 septembre 2017, 10:15

    Une route c'est une route, une voiture c’est une voiture, pleine ou vide. Pas de passe droits ou d’aménagements spéciaux. A quand un passe droit pour ceux qui doivent faire pisser leur chien?

  • Posté par Rahier Pierre, lundi 4 septembre 2017, 9:18

    Une bonne idée ou une connerie ? Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. En effet, quid de l'arrêt-pipi, de l'arrêt-le petit-va-vomir, de l'arrêt-le-moteur-fume, de l'arrêt-pneu-crevé ? Et j'en oublie certainement ? ;-)

  • Posté par Guy Bartet, lundi 4 septembre 2017, 14:07

    De toute façon, la bande d'arrêt d'urgence ne peut pas être utilisée pour un arrêt-pipi ou -vomir. Pour les autres cas, c'est toléré.

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb