Accueil Monde France

France: condamné à payer 7.500 euros pour un faux commentaire sur un restaurant

L’établissement n’avait pas encore ouvert ses portes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En 2013, un restaurant du groupe Bernard-Loiseau situé à Dijon recevait une critique cinglante sur le site des « Pages jaunes » : «  Restaurant très surfait, tout en apparat, très peu de choses dans l’assiette, l’assiette la mieux garnie est celle de l’addition.  », avait écrit un internaute. Problème : le restaurant en question n’ouvrait ses portes que 5 jours plus tard.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs