Lukaku explique son geste d’humeur: «Le public grec était irritant»

Romelu Lukaku a encore été décisif, dimanche soir contre la Grèce en match qualificatif pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Comme en Croatie en 2013, il a marqué le but qui envoie les Diables rouges au paradis. Juste après le match, le buteur a confié sa satisfaction à nos confrères. « Arrêtons de parler de la Coupe du monde jusqu’en juin. Essayons d’atteindre un niveau le plus haut possible dans nos clubs, afin d’être prêts », décrète l’attaquant de Manchester United.

Comment a-t-il fêté la qualif’ ? « J’ai d’abord prié, à genoux, raconte Lukaku. J’ai remercié Dieu pour tout ce qu’il a fait pour mon équipe et pour moi. Et puis, j’ai appelé ma maman. C’est mieux de fêter cette qualification modestement que de façon euphorique, comme si on était champion du monde. »

Il s’explique aussi sur ses gestes d’humeur. La faute à un match compliqué : « Ce défenseur était irritant. Aussi bien verbalement que physiquement. Mais je m’en fiche. J’ai gagné et lui, il a perdu. » Après son but, Lukaku a également chambré le public en mettant ses mains derrière ses oreilles… « Parce qu’il s’était également comporté de façon irritante envers moi. J’ai reçu des lasers dans les yeux, mais je m’y attendais. Ce qui est le plus chouette, dans le foot, c’est de gagner des matches qui se déroulent dans des conditions pareilles. »

© Photo News / Jimmy Bolcina.
© Photo News / Jimmy Bolcina.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous