Accueil Monde

Le pouvoir turc donne l’assaut à la presse d’opposition

La police turque a investi mercredi les locaux de médias d’opposition. Le président Erdogan les accuse de soutenir son ennemi, Fethullah Gülen. Une nouvelle atteinte à la liberté de la presse à quelques jours des élections.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Cela s’est passé en direct, sous le regard médusé des téléspectateurs des chaînes Kanaltürk et Bugün TV. Escortés par des policiers, les nouveaux administrateurs de ces télévisions ont fait irruption à l’écran pour prendre le contrôle des programmes. Au même moment, sous leurs fenêtres, la police repoussait des salariés, des manifestants et des journalistes à coups de canon à eau, de gaz lacrymogène et de gardes à vue. Pendant près de dix heures, retranché en régie, le rédacteur en chef a conservé l’antenne. A 16h45 heure locale, la liaison a été coupée. La chaîne s’est mise à diffuser un film américain, « Saints & Soldiers 3 ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs