Disparition de Maëlys: un short retient l’attention des enquêteurs

© AFP
© AFP

Libéré vendredi des liens de la garde à vue, réinterrogé dimanche, le principal suspect de l’enlèvement de la petite Maëlys, cette fillette de 9 ans qui a disparu lors d’une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère) a été placé sous mandat d’arrêt dans la nuit de samedi à dimanche après avoir été mis en examen pour «enlèvement et séquestration d’un mineur de moins de 15 ans».

L’arrestation de cet homme de 34 ans, un ancien militaire maître-chien, résulte de nouvelles analyses ADN qui ont permis d’identifier sur le tableau de bord de son Audi A3 une trace ADN, mêlée à la sienne, identifiée comme provenant de Maëlys.

Un autre élément troublant retient l’attention des enquêteurs. Au cours de la soirée, le suspect était rentré chez lui pour se changer après que son tee-shirt a été taché de vin rouge. Il a conservé le même tee-shirt mais a admis avoir changé de short, jetant à la poubelle celui qui avait été souillé. Ce short n’a pas été retrouvé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous