Accueil Belgique

Pour la FEB, les syndicats doivent se doter d’une personnalité juridique

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) Pieter Timmermans appelle mercredi, dans une tribune publiée sur le site de la FEB, à entamer un débat «approfondi et nuancé» sur le droit de grève, et notamment sur la personnalité juridique des syndicats.

«Nous vivons en 2015 et plus au 19e siècle. En 2002, lorsque la FEB s’est dotée de la personnalité juridique, nous avons proposé aux responsables syndicaux de franchir ce pas avec nous. Cela s’est avéré impossible. Depuis, treize années se sont écoulées et la question se pose avec encore plus de force», écrit M. Timmermans dans sa carte blanche, qui est également publiée par De Morgen et La Libre Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs