Accueil Belgique

Accueil des réfugiés: la farouche opposition des habitants de Chastrès

Le village de l’entité de Walcourt en effervescence après la décision d’accueillir des migrants dans un home.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sur le mur du home censé abriter des réfugiés dès la semaine prochaine, un « non » est tagué et des traces de jets d’œufs sont visibles. La couleur est annoncée : les habitants de Chastrès, à Walcourt, s’opposent farouchement à l’accueil d’une centaine de demandeurs d’asile dans leur village.

Les habitants regrettent une absence de communication de la part des autorités mais surtout, de n’avoir pas été consultés.

De la séance d’information de la veille, Cynthia ne retient pas grand-chose. « Tout le monde criait. Nous n’avons pas eu de réponses à nos questions », dit-elle.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs