Accueil Société Régions Bruxelles

La circulation des trains interrompue pour plusieurs jours entre Bruxelles-Nord et Bruxelles-Luxembourg

Une fuite dans une canalisation d’eau a entraîné un effondrement de la chaussée de Louvain, ainsi que de la voûte du tunnel ferroviaire reliant la gare du Nord à la gare du Luxembourg. D’importants travaux de réparation seront nécessaires.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Loi des séries ? Une semaine après un premier effondrement de la chaussée dans la rue cardinal Mercier, un incident du même type s’est produit ce matin dans la chaussée de Louvain, à hauteur du boulevard Clovis, où un trou de cinq mètres de diamètre et des trous plus petit sont soudain apparus. Dans les deux cas, la cause de l’effondrement semble être la même, soit la rupture d’une canalisation d’eau.

«  Un peu après 8 heures, nous avons été avertis des premiers problèmes de pression d’eau dans certains quartiers de Jette, explique Marie-Eve Deltenre, porte-parole de Vivaqua, la société bruxelloise de distribution d’eau. La cause est apparue avec l’effondrement : c’est une fuite sur une canalisation de distribution d’eau potable de 300 mm de diamètre. Nos agents ont aussitôt fermé les vannées pour couper l’eau. Il y aura plusieurs mètres de canalisation à remplacer ». Un périmètre de sécurité a été établi par la police, qui a fait évacuer la zone (qui comprend notamment une crèche) par mesure de sécurité et les pompiers sont sur place. Le trou pourrait en effet provoquer l’effondrement des bâtiments adjacents.

Des conséquences qui auraient pu être bien plus graves

À la différence de l’incident du 31 août dernier (qui est d’ailleurs survenu… derrière le siège de Vivaqua), la rupture de canalisation de ce jeudi aurait pu avoir des conséquences bien plus graves. C’est qu’un tunnel ferroviaire, reliant la gare de Bruxelles-Nord à celle de Bruxelles-Luxembourg, passe sous la chaussée de Louvain à cet endroit. « La voûte s’est effondrée, et d’énormes amas de pierres et de boue ont été drainés sur les voies, constate Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel, le gestionnaire du réseau. C’est d’abord la signalisation qui a montré des signes de défaillances, au fur et à mesure que l’eau montait dans le tunnel. Elle est montée jusqu’à 50 cm au-dessus des rails, qui sont eux-mêmes à 70 cm au-dessus du soubassement ».

La circulation des trains (ceux de la ligne 161 reliant Namur à Bruxelles) a donc été interrompue dans le tunnel. Heureusement, aucun train ne se trouvait à cet endroit au moment où la voûte s’est effondrée. « Il y a quatre trains qui ont été bloqués dans le tunnel, mais ils ont pu faire faire marche arrière après une cinquantaine de minutes d’attente », précise Elisa Roux, porte-parole de la SNCB.

Impossible de dire quand la circulation des trains va reprendre

Pour l’heure, la circulation des trains est toujours impossible. « Les IC sont déviés par Leuven et de là vers Ottignies, détaille Frédéric Sacré. Les trains locaux en provenance de Namur et d’Ottignies sont limités à la gare du Luxembourg ». « Des billets STIB sont distribués aux voyageurs pour qu’ils puissent poursuivre leur trajet via les transports en communs bruxellois », ajoute Elisa Roux.

Il est trop tôt pour dire quand la circulation des trains pourra être rétablie. « Il y en a pour plusieurs jours de travaux, constate Frédéric Sacré. Mais il faudra d’abord recevoir le feu vert quant à la stabilité de la chaussée au-dessus du tunnel, et notamment du bâtiment Jazz Station (NDLR, l’ancienne gare de Saint-Josse). Il va falloir remplacer le ballast et les rails sur 500 mètres. En principe, les câbles électriques de la signalisation sont étanches, mais il y a les boîtes de raccordement qu’il faudra aussi réparer ». Manque de chance, « ce tronçon venait précisément d’être rénové », déplore Frédéric Sacré !

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo