Accueil Monde Europe

Un «risque réel» de financement de nouvelles attaques de Daesh existe en Europe, selon un commissaire européen

Dans le cadre de sa stratégie tous azimuts, Daesh poursuit ses envois de fonds à l’étranger, souvent des petites sommes difficiles à détecter.

Temps de lecture: 1 min

Le repli des troupes du groupe terroriste État islamique en Irak et Syrie s’accompagne de transferts d’argent qui pourraient servir à des attaques en Europe, a averti jeudi le commissaire européen Julian King, parlant de «  risque réel ».

«  Pendant que nous enregistrons des succès contre Daech en Irak et Syrie, ils transfèrent des fonds à l’extérieur » de ces pays, a déclaré Julian King devant la commission des libertés civiles du Parlement européen. «  Il y a un risque réel d’un nouvel afflux de financements pour le terrorisme. Nous devons être conscients de cela et travailler ensemble pour voir ce qu’on peut y faire », a ajouté le commissaire chargé des questions de sécurité.

Dans le cadre de sa stratégie tous azimuts, visant notamment l’Europe où «  le rythme des attaques s’accélère », Daesh poursuit ses envois de fonds à l’étranger, souvent des petites sommes difficiles à détecter, relevait le mois dernier un rapport de l’ONU.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une