Grand Baromètre: le MR devient le premier parti en Wallonie

Grand Baromètre: le MR devient le premier parti en Wallonie

Le parti d’Olivier Chastel ravit la première place au PS en Wallonie et reste en tête à Bruxelles. C’est ce qui ressort de notre Grand Baromètre national Ipsos – Le Soir – RTL – VTM et Het Laatste Nieuws.

En Wallonie, le parti d’Elio Di Rupo passe de 23,6 % à 20,7 %. Le PS perd sa place de premier parti wallon, que prend le MR, qui passe de 19,4 à 21,4 %. Et le CDH ? C’est la débâcle, où le parti de Benoît Lutgen passe de 11,2 à 8,7 %. Le PTB poursuit sa progression, passant de 16,3 à 17,5 % et Ecolo monte également, en hausse de 1,5 points de pourcentage, à 12,7 %. Soulignons aussi la performance de Défi, qui passe de 2,8 % à 6,2 % en Wallonie, alors que ce parti n’y est pas représenté et ne dispose que d’un personnel politique limité.

A Bruxelles, qui occupait déjà la première place lors de notre sondage de janvier dernier, reste en première position, avec 19,8 %. Il est désormais talonné par Défi, qui fait un bond considérable : il passe de 9,3 % des intentions de vote à 18,4 %, soit un doublement de son score. Le PS, éclaboussé par l’affaire du Samusocial, dévisse, et passe de 18,1 % à 12,1 %. De son côté, le CDH n’engrange aucun bénéfice de l’opération de son président, puisqu’il descend de 7,9 % à 5,8 %.

Méthodologie

Cette vague de 2.388 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 960 en Wallonie, 959 en Flandre et 469 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale, a été réalisée du 25 août au 3 septembre 2017. Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d’erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95% est de +-3,2 en Wallonie, +-3,2 en Flandre et de +-4,5 à Bruxelles.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous