Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles, un véritable gruyère?

La rupture d’une canalisation d’eau a provoqué un nouvel effondrement de la chaussée au-dessus d’un tunnel ferroviaire. Quelque 25 % des égouts à Bruxelles doivent encore être renouvelés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Plops ! Plops ! Le Bruxellois circulant dans les rues de la capitale doit-il craindre de voir la route s’ouvrir soudainement sous ses pieds (ou ses roues) ? Les deux récents effondrements de chaussée pourraient le faire croire. « Ce sont deux problèmes différents, assure Marie-Eve Deltenre, porte-parole de Vivaqua. Dans le premier cas, il s’agissait d’un raccordement à l’égout qui s’est effondré. Dans celui de ce jeudi, c’est une fuite dans une canalisation d’eau ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs